Navigation | LA MATERNITE D’ELNE: DEVOIR DE FEMMES

LA MATERNITE D’ELNE: DEVOIR DE FEMMES

Présentation de la Maternité. http://www.dailymotion.com/video/x3by54  

REY Mathilde

BONIS Mélissa

BEN-HANICHE Aïcha

T.P.E  

(Espagnol – Histoire)

  

Les femmes dans la Guerre civile:  

l’exemple de la Maternité d’Elne. 

   

emoticoneQuels étaient les actions et la situation des femmes de la ‘Retirada’?     

Introduction    

I Elisabeth EINDENBENZ pour la survie.    

     1. Biographie.           

     2. Les protéger d’Elisabeth.                   

          * Les enfants d’Elisabeth, Hélène Legrais.                    

          * ‘La Maternité d’Elne‘, Fredéric Goldbronn. 

II La Maternité d’Elne            

     1. Son histoire.             

     2. Sauver la mémoire. 

III Investissement personnel.             

     1. Devenir ‘ambassadeur’.             

     2. Correspondance avec Milagros RIERA.             

     3. Voyage: un détour au coeur de la Maternité d’Elne…             

     4. Lettre à Elisabeth Eindenbenz    

Conclusion                             

Introduction         

   Le 17 juin 1936, un conflit opposant les Républicains et les Nationalistes dirigés par Franco éclate. Franco, grâce à un soulèvement militaire prend le pouvoir et ainsi débute la guerre civile espagnole. Franco instaure une véritable dictature qui fit des millions de morts et de prisonniers politiques obligeant environs 500 000 civiles et opposants au régime à quitter l’Espagne pour la France. C’est la ‘Rétirada’ de 1939.      En France pour régulait les arrivants, le Gouvernement décide de construire sur les plages des camps, appelés officiellement ‘ camps de travail’ ou ‘camps d’accueil’. Mais en réalité, ces camps hâtivement improvisés ressemblaient plus à des camps de concentrations; Les principaux étaient ceux d’Argelès, Saint-Cypriens, Barcarès, Arles-sur-Tech, Prats de Moll, Guers et Riversaltes. Les conditions de vie y étaient misérables, les Espagnoles creusaient des trous dans le sable pour se protéger du froid, la nourriture était très insuffisante, le climat froid et humide, la mortalité très élevée à cause des nombreuses épidémies qui sévissaient et même des invasions de rats.      Ainsi, de nombreuses femmes durent accouchaient dans des conditions indescriptibles, d’où un haut niveau de mortalité autant au niveau des mères que des enfants. Pour aider ces pauvres malheureux, rapidement la Croix-Rouge Suisse -puisque la Suisse était un territoire neutre- installe une équipe médicale dont une infirmière qui restera dans l’histoire par sa générosité: Elisabeth Eindenbenz;      Elle crée une maternité appelée: ‘ La Maternité d’Elne’; Une merveilleuse organisation qui allait chercher les femmes enceintes dans les camps pour les ramener à la Maternité mais aussi servir     2 500 repas par jour pour les autres. Les premières bénéficiaires furent des femmes espagnoles mais après l’invasion Allemande des femmes Juives, Tziganes… Au total, 597 enfants y sont nés, de 22 nationalités différentes.      Malheureusement, ‘La Maternité’ sera fermée par les Allemands en 1944.      De nos jours, le bâtiment fait l’objet d’un rachat par la Mairie avec des associations pour en faire un lieu de mémoire digne du courage d’Elisabeth.      

I Elisabeth EIDENBENZ pour la survie.                 

1. Biographie.

     Elisabeth EIDENBENZ a aujourd’hui 95 ans. D’origine Suisse, elle est née en 1913 et a voué sa vie à aider des centaines de réfugiés, femmes, enfants et nouveaux nés…     Elle fut d’abord institutrice avant de s’engager comme volontaire en Espagne pour le compte de la Croix Rouge Suisse « Ayuda Suiza para los niños de España » de 1938 à 1939.  Ensuite, elle s’associa avec Karl Ketterer –un autre volontaire de l’organisation Suisse d’aide aux enfants en 1939 afin de créer une maternité dans le département des Pyrénées-Orientales. Elle accueillit les réfugiés espagnols de la « Retirada » dans un château inoccupé à Brouilla puis elle due trouver un nouveau lieu d’accueil pour poursuivre son action. Ainsi la Maternité d’Elne que nous connaissons aujourd’hui fut construite dans les années 90.  Puis à la fin de la guerre, E.EIDENBENZ s’installa en Autriche où elle créa et dirigea des « Maisons Suisses » avec le soutient de l’Eglise Evangéliste Suisse pour s’occuper des enfants de réfugiés des pays de l’est.  Enfin, Elisabeth a pris sa retraite en 1975 et vit désormais en Autriche à côté de Vienne.  Plusieurs récompenses lui ont été décernées : la médaille des « Justes parmi les Nations » par le gouvernement d’Israël, la Légion d’Honneur et la médaille de l’Ordre Civil et de la Solidarité, ainsi que la Croix de Saint Jordi en 2006.     Courageuse et volontaire, elle a bravé les lois de l’époque puisque son action était clandestine. Cette femme est un symbole d’humanité. 

       2. Les protégés d’Elisabeth.                                

Les enfants d’Elisabeth, Hélène Legrais.      

          [...]Un livre intitulé Les enfant d’Elisabeth par Hélène LEGRAIS. Cet ouvrage, publié en mars, relate l’histoire véridique de l’action d’Elisabeth EIDENBENZ ainsi qu’une anecdote, celle d’une amitié profonde qui noua Elisabeth et Teresa, une espagnole enceinte meurtrie par l’exode…[...]          

* ‘La Maternité d’Elne‘, Fredéric Goldbronn.

 [...]En hommage à Elisabeth EIDENBENZ, un film documentaire fut réalisé en 2002 par Frédéric GOLDBRONN sur le site de la Maternité d’Elne.  Ce film regroupe une vingtaine d’enfant né à la Maternité d’Elne autrefois, des mères et des membres du personnel de l’époque. « Le film est le récit de cette rencontre »…[...] 

       II La Maternité d’Elne  

                    1. Son histoire.

     La bâtisse de la Maternité d’Elne que nous connaissons aujourd’hui fut construite dans les années 1990 pour prendre le relais du château de Brouilla que sa propriétaire voulu récupérer.  Dans un premier temps, la Maternité d’Elne servit de refuge aux femmes espagnoles enceintes, internées dans les camps d’Argeles, Saint Cyprien et autres, pour leur permettre d’accoucher dans des conditions convenables.  Puis la maternité accueillit aussi des femmes et enfants juifs, obligés de se cacher pour échapper aux rafles de l’époque.  Ainsi environ 600 enfants sont nés à l’écart de ces camps sordides, dans le calme et le sentiment d’appartenir à une même communauté.  Malheureusement, Les Allemands firent fermer la Maternité d’Elne en 1944. Aujourd’hui cette bâtisse fait l’objet d’un rachat par la mairie pour en faire un lieu de souvenir…   

             2. Sauver la mémoire 

                   La Maternité d’Elne est retombée dans l’oublie pendant une cinquantaine d’années. Si elle a réouvert les yeux’ en 1997, c’est grâce à son nouveau propriétaire et à des associations réunissant des personnes qui y sont nées. Entre autre, l’Association ‘Hélène’Art’ a fait un travail remarquable pour reconstituer l’histoire de la maternité: elle a retrouvé la trace d’homme et de femmes nés à Elne (photos, objets, témoignages, écrits…). Un travail d’approfondissement sur la mémoire des camps, la violence de la guerre, de l’exil et des persécutions raciales a aussi été entrepris.                  Ainsi l’Association ‘Hélène’Art’ et la Mairie d’Elne organisent diverses manifestations en l’honneur d’Elisabeth EIDENBENZ et du ‘Secours Suisse’.                    Un projet de valorisation est envisagé: la Commune d’Elne prévoit de racheter le château et de l’aménager d’une part pour accueillir des enfants et des mères en difficultés, choisis par la Croix Rouge, mais aussi pour faire un Mémorial. Tout ceci dans le but de redonner sa vocation à la Maternité d’Elne et ne pas laisser pour l’oeuvre et le souvenir d’Elisabeth.

            III Investissement personnel.  

                        1. Devenir ‘ambassadeur’.  

             Nous projetons de devenir ambassadeur de la Maternité. Tout le monde peut devenir ambassadeur… Cela consiste à s’investir pour la sauvegarde de la mémoire: participations a des conférences et des congres, initié des personnes a la cause de la Maternité d’Elne etc…  

      Cela nécessite un investissement personnel et affectif.                                

                              2. Correspondance avec Milagros RIERA.  

             Nous avons entrepris une correspondance avec une journaliste espagnole, Milagros RIERA, qui a visité la Maternité dElne précèdament et rédigé un article à son sujet [...]. Ainsi nous avions l’espoir quelle nous aide dans l’approfondissement de notre travail…

 Premier e-m@il 

De: mathilde et melissa 

Pour: milagros riera

Sujet: Por favor, ayudanos… 

Date: Vendredi 21 Dec. 2007 13:21:40

     Hola, señora milagros Riera , 

    Somos alumnas de clase de español europeenne,  tenemos 16 años,  y estudiamos en el instituto Lamartine.   Estamos haciendo un trabajo sobre la guerra civil de españa, enfocado en el papel de las mujeres durante esta periodo. Estamos  interesandas en Elisabeth Eidenbenz porque ella  ayudo a los refugiados españoles gracias al centro de maternidad de Elne que creo.  Además, haceremos un viaje a España en Febrero y visitarememos la maternidad de Elne…   Hemos leido un articulo vuestro  que trata de un viaje que hizo y en que llega a Elne para visitar la maternidad y habla de Elisabeth Eidenbenz.   Nos gustaria comunicarnos con usted. ¿ Puede ayudarnos ?      Gracias por toda la ayuda que pueda darnos.

     Atentamente 

         Mathilde y Mélissa.         

Deuxième e-m@il 

De: milagros riera 

Pour:mathilde et melissa 

Sujet: Re: Por favor, ayudanos… 

Date: Samedi 22 Dec. 2007 14:11  

                     Hola,  

                  Me alegro mucho de vuestro inter por la guerra civil Española, estoy dispuesta a ayudaros en lo que pueda, decirme que clase de viaje deseais hacer, si es colectivo o particular y en que fechas, las visitas que se hacen por aqui ya las conoceis, figuran en mi articulo y son los grandes lugares de memoria de la retirada. los recuerdos de Elisabeth los encontareis en la Maternidad de Elne, que suele recibir a los visitantes narrandoles esta hermosa y terrible historia. Ya sabeis, estoy a vuestra disposicion. 

                      Abrazos republicanos.       

Troisième e-m@il 

De: mathilde et melissa 

Pour: milagros riera 

Sujet: Por favor, ayudanos… 

Date: Jeudi 17 Jan. 2008 13:03:07     

      Hola, señora Milagros Riera, 

    Muchas gracias por su e-mail. Disculpeamos por el retraso de nuestra repuesta.   Deseamos hacer un viaje colectivo con nuestra clase (estamos en clase de español eurepeo) durante el mes de febrero (del 18 o 22) vamos a retracer el camino de los emigrantes españoles de la guerra civil.  Iremos de Barcelona a Perpignan, visitaremos la Maternidad de Elna.  Entonces, queremos preguntarle algunas cosas…

     1) ¿Tiene algo sobre las personas que nacieron en esta Maternidad, los ha encontrado o contractodo ?

   2) ¿En caso que asi sea qué recuerdos tienen de este lugar ?

   3) ¿Qué sentimientos tuvo cuando visistó la Maternidad ?

   4) ¿Ha usted visto a la señora Elisabeth Eidenbenz ?

   5) ¿Puede ayudanos a entrar e contacto con E. Eidenbenth?

       Gracias por vuestra ayuda.

   Y come le dice : «  ¡ Abrazos republicanos ! »

      Mathilde y Mélissa           

Quatrième e-m@il 

De: milagros riera

Pour:mathilde et melissa 

Sujet: Re: Por favor, ayudanos… 

Date: Vendredi 25 Janvier 2008 15:35 

                      Hola,

                       Perdonar tambien mi retraso pero estuve paseando por Barcelona . Os respondo como puedo, yo conocí a algunos de los que nacieron en la Maternidad de Elne y creo que puedo deciros que no conservan ningun recuerdo personal de ello, la dejaron meses despues de nacer, sus recuerdos vienen de sus padres, lo que oyeron contar. A Elisabeth es dificil encontarla, es muy mayor y no sale de Suiza, no pudo ni ir a Madrid a recoger una medalla que se le concedió. Para saber mas de la maternidad les envio una web que le esta dedicada, www.manuelhuerga.com/elne/  tambien existe el libro de Helene Legrais ‘Les enfants d´Elisabeth’ Tambien podeis para mas informacion contactar con la Mairie d´Elne que se ocupa de las visitas. Si lo deseais yo podria acompañaros para visitar lo que fue el campo de Argeles y lo que se llama el cementerio de los españoles, en el campo estuvo mi marido de niño. En la www que os mando figura un articulo mio en el que digo mi disgusto, como republicana, al encontrar en la Maternidad la foto de la reina de España.

                         Estoy a vuestra entera disposicion y os envio saludos y abrazos republicanos.          

Cinquième e-m@il 

De: mathilde et melissa 

Pour: milagros riera 

Sujet: Por favor, ayudanos… 

Date: Mardi 05 Février 2008 18:55

                         Hola!

               Para empezar,muchas gracias por vuestra respuesta,no es grave por el retraso.vuetros consejos nos ayuda para nuestrotrabajo,iremos pues al campo de argeles y el cementario de los españoles con usted si quiere.Estaramos del 22 al 24 defebrero.Tenemos todavia una pregunta:usted tiene la dirrecion de elizabeth?porque queremos escribir una carta aunque no tenemos respuesta de ella.                                            

MUCHAS GRACIAS                                 

HASTA PRONTO!                    

Mathilde, Melissa y Aicha.          

Sixième e-m@il 

De: milagros riera 

Pour:mathilde et melissa 

Sujet: Re: Por favor, ayudanos… 

Date: Mardi 5 Fevrier 2008 18:55:47 

                        Hola,

                        Yo no tengo la direccion de Elisabeth, pero he hablado con el Señor Mas de la alcaldia de Elne que la tiene y me ha dicho que se la envia a vuestra profesora, ya esta enterado de vuestra visita y os espera, yo si me dais una cita cuando esteis en Argeles, tamien os acompañare en vuestras visitas, si asi lo deseais.                        Abrazos republicanos    

Septième e-m@il 

De: mathilde et melissa 

Pour: milagros riera

Sujet: Por favor, ayudanos… 

Date: jeudi 14 fevrier 2008 12:27

          Ola,

          Deseamos agradecerla por habernos ayudado tanto; su ayuda fue precisa para nosotras.

          Tenemos la confirmacion de la fecha en cual vamos a visitar a la maternidad de elna. La fecha que nos confirmaron es: Viernes, 22 de febrero de las dos de la tarde.

          Por otra parte, deseo informarla que hicimos un « blog » donde se pueden consullar nuestros trabajos: http://memoriaespanola.unblog.fr.

          Mas una vez, la agradecemos muchissimo por su ayuda.  Esperamos conocer Ud muy rapidamente. 

                   Nous remercions Milagros RIERA pour le temps qu’elle nous a consacré et pour son aide précieuse. Grâce à elle nous avons pu obtenir l’adresse d’Elizabeth EINDENBENZ afin de lui écrire et de l’informer sur notre projet.

              3. Voyage: un détour au coeur de la Maternité d’Elne… 

                 Afin de couronner le travail fourni dans le TPE, un voyage sur le thème de l’enquête de mémoires espagnoles (1936-1939) est organisé. Il se fera sur des lieux de mémoire précis. 

             Notre itinéraire est le suivant: le premier jour, arrivée à Barcelone; le deuxième jour, visite du château de Montjuïc et du cimetière; le troisième jour, visite du quartier de Gracia qui fut un abri anti-avion. Nous finiront la journée par notre départ pour Argelès sur mer. Le quatrième jour, visite de la Maternité d’Elne [...] et de Collure; puis participation à la rencontre annuelle pour la mémoire. Le dernier jour sera consacré à la visite de Rivesaltes et Argelès. 

               Vous pouvez suivre l’intégralité de notre voyage sur notre site Web:                    

>>> http://viajes1res.unblog.fr <<<                                                             

Bonne visite!                         

PS: un second site Web réalisé, par l’atelier d’espagnol, a été consacré à notre travail sur la mémoire:                                                              >>> http://memoriaespanola.unblog.fr <<<

        4. Lettre à Elizabeth EIDENBENZ.     

[...]                      

Conclusion (rédaction au retour du voyage) 

Par memoriaespanola le 14 décembre, 2007 dans

  1. La véritable MARIE ROMANOV fille du ZAR NICOLAS II il a été à la MATERNITÉ D’ELNE comme collaborateuse D’ELISABETH, tuyau à sa fille CARMEN fotografias album complet de la maternité et mais informacion en est raccordez:
    http://mariaromanov.net46.net

    Commentaire by CARMEN — 31 janvier, 2009 @ 12:48

Laisser un commentaire

Archives

10 plus commentés

10 derniers articles

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RogeurNorris
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres